GILLES NÉRET - Dali édition Taschen

Nouveau

10,00 €

En savoir plus

Peintre, sculpteur, écrivain, réalisateur et homme de spectacle, Salvador Dalí (1904–1989) fut un des plus grands exhibitionnistes et excentriques du vingtième siècle. Il fut aussi un des premiers artistes à appliquer les théories de la psychanalyse freudienne à l’art, et devint célèbre avec ses œuvres surréalistes, comme les montres molles ou le téléphone homard, qui sont aujourd’hui des jalons de l’entreprise surréaliste et du modernisme en général.

Dalí décrivait fréquemment ses peintures comme «des photographies de rêves peints à la main». La tension captivante qui en émane réside dans la représentation précise d’éléments bizarres et dans ses compositions incongrues. Comme l’expliquait lui-même Dalí, il peignait avec «la plus impérialiste rage de précision», mais seulement «pour systématiser la confusion et ainsi participer à discréditer totalement le monde de la réalité.»

Révolutionnant le rôle de l’artiste, le moustachu Dalí eut aussi l’intuition d’exhiber un personnage controversé dans l’arène publique et de créer à travers la gravure, la mode, la publicité, l’écriture et le cinéma une œuvre qui pouvait être consommée et pas seulement contemplée au mur d’un musée.

Ce livre explore à la fois la peinture et la personnalité de Dalí, en présentant ses aptitudes techniques, ses compositions provocatrices et ses thèmes fétiches, souvent ardus – la mort, le pourrissement et l’érotisme.

À propos de l'auteur

Gilles Néret (1933–2005) était historien d’art, journaliste et correspondant de musées. Il a organisé plusieurs rétrospectives artistiques au Japon et fondé le musée SEIBU et la Wildenstein Gallery à Tokyo. Il a dirigé des revues d’art, dont L’Œil et Connaissance des Arts, et reçu le prix Élie-Faure pour ses publications en 1981. Parmi ses nombreux ouvrages publiés chez TASCHEN, citons Dalí – L’œuvre peint, Matisse et Erotica Universalis.

30 autres produits dans la même catégorie